par Michel Saad

Sans Neymar mais avec Paqueta, le Brésil n’a pas brillé pour son dernier match de poules

Pour son dernier match de poules de la Copa América, le Brésil, déjà qualifié pour les quarts de finale, a concédé le nul face à l’Équateur dans la nuit du dimanche 27 juin (1-1). Le Venezuela, lui, quitte la compétition après sa défaite face au Pérou (0-1).

Tite a laissé les cadres du Brésil au repos

Après 3 victoires en autant de matchs, le Brésil était déjà assuré de rejoindre les quarts de finale de la Copa América au moment d’affronter l’Équateur, à Goiania, dans la nuit du dimanche 27 juin. Pour cette raison, Tite avait fait le choix de reposer ses cadres. Neymar, Casemiro, Alex Sandro et Thiago Silva ont ainsi tous débuté la rencontre sur le banc. Marquinhos, Renan Lodi, Paqueta ou Gabriel Barbosa, eux, débutaient. Dans une rencontre sans grand spectacle, la Selecão a ouvert le score par le biais d’Eder Militão, buteur de la tête (1-0, 37e). Malgré un bon Lucas Paqueta, qui offrait un face à face à Barbosa, le Brésil ne rentrait aux vestiaires qu’avec un but d’avance.

L’Équateur égalise et arrache son ticket pour les quarts

Dos au mur, et contraints d’égaliser pour espérer voir les quarts de finale, les Équatoriens revenaient en seconde période avec de meilleures intentions face à un Brésil sonné par la sortie sur blessure de Renan Lodi. Rapidement, la Tri recollait par l’intermédiaire d’Angel Mena, bien servi par Enner Valencia (1-1, 53e). La deuxième période voyait peu d’occasions et un Brésil en manque criant d’inspiration sans Neymar. Malgré les entrées de Vinícius Júnior, Casemiro et Richarlison, la Selecão ne parvenait pas à décrocher un quatrième succès synonyme de sans-faute en poules.

Battu par le Pérou, le Venezuela quitte la Copa América

Un nul suffisant pour que l’Équateur rejoigne les quarts de finale car, dans le même temps, le Venezuela s’est incliné face au Pérou (0-1). Grâce à André Carillo (0-1, 48e), déjà buteur dans la compétition, la Bicolor s’est imposée sur le plus petit des scores et a décroché la deuxième place du groupe A, devant la Colombie et l’Équateur. En revanche, le Venezuela termine cinquième et bon dernier, un résultat synonyme d’élimination.