Source : Fifa.com

Les listes des équipes du Tournoi Masculin de Football Olympique ont été officialisées ce mercredi 6 juillet. Parmi les 288 noms annoncés, on retrouve quelques grands noms du football mondial appelés pour renforcer les équipes participantes dont les joueurs, selon le règlement chez les hommes doivent être nés en 1997 ou après, à l’exception de trois joueurs plus âgés autorisés par équipe. 

FIFA.com passe en revue quelques uns de ces joueurs expérimentés qui pourraient faire la différence dans la course à la médaille de Tokyo 2020. 

Le Brésil comptera dans ses rangs Daniel Alves, qui, à 38 ans, 118 sélections et deux Coupes du Monde au compteur, disputera ses premiers JO. Le sélectionneur André Jardine, qui dans un récent entretien à FIFA.com définissait Alves comme « un exemple à suivre pour la prochaine génération » pourra également compter sur l’expérience de Santos, 31 ans, dans les cages ainsi que sur le défenseur sévillan Diego Carlos (28 ans). 

Dans le Groupe D, le tenant du titre brésilien affrontera d’entrée l’Allemagne, son adversaire malheureux lors de la finale de Rio 2016. Pour compléter son groupe habituel, Stefan Kuntz a fait appel à deux internationaux en exercice, les milieux de terrain Nadiem Amiri (24 ans, Bayer Leverkusen) et Maximilian Arnold (27 ans, Wolfsburg). Le sélectionneur allemand a également convoqué Max Kruse (33 ans), l’attaquant de l’Union Berlin qui sort d’une belle saison mais dont la 14ème et dernière apparition chez les A date de 2015.

Côté Français, la touche d’expérience sera apportée par Florian Thauvin (28 ans), champion du monde 2018 qui vient de rejoindre son compère André-Pierre Gignac (35 ans) aux Tigres UANL. Gignac, qui a brillé à la dernière Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, retrouvera des visages familiers pour l’entrée en lice de la France face au Mexique, qui pour sa part s’appuiera sur le gardien vétéran Guillermo Ochoa (35 ans) qui reste sur quatre Coupes du Monde consécutives. Il sera épaulé par son coéquipier au Club América Henry Martín (28 ans) et surtout du milieu défensif Luis Romo (26 ans) qui sort d’une saison étincelante avec Cruz Azul. 

Quant à l’Espagne, elle pourra compter sur le pied gauche de feu du Madrilène Marco Asensio (25 ans) et le volume de jeu de Dani Ceballos (24 ans), deux joueurs qui n’ont pas été appelés par Luis Enrique pour l’EURO.

Lucas Alario était annoncé en renfort pour l’Argentine, mais l’attaquant du Bayer Leverkusen a déclaré forfait sur blessure. Le sélectionneur Fernando Batista fera donc entièrement confiance à son groupe habituel -à l’exception du gardien Jeremías Ledesma– pour « se rapprocher du podium », plus si affinités comme il le confiait récemment à FIFA.com

De son côté, le pays hôte a fait le choix de renforcer sa défense avec le vétéran Maya Yoshida (32 ans), capitaine des Samourai Blue aux 107 sélections. Les deux autres renforts, Hiroki Sakaï (31 ans) et Wataru Endō (28 ans) sont eux aussi des habitués des A avec qui ils ont disputé la la dernière Coupe du Monde. 

Mohamed El-Shenawy (32 ans), vainqueur de la Ligue de la dernière Ligue des champions de la CAF avec Al Ahly SC et titulaire avec la sélection, sera là pour garder les cages égyptiennes. Ahmed Hegazy (30 ans), qui comme El-Shenawy a disputé Russie 2018, sera à ses côtés en défense avec son vécu européen et son 1m94. 

La République de Corée pourra quant à elle compter sur la bouteille du Bordelais Hwang Ui-jo, qui a son rond de serviette chez les Guerriers Taegeuk avec qui il a notamment inscrit un doublé début juin en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022. 

La Côte d’Ivoire emprunte trois cadres des Elephants pour tenter de briller en Asie : le Mancunien Éric Bailly (27 ans), le Milanais Franck Kessié (24 ans) et l’ancienne flèche de Saint Etienne Max Gradel (33 ans). 

Enfin, la Nouvelle-Zélande muscle son secteur offensif avec l’attaquant vedette des Kiwis Chris Wood (29 ans), qui apportera non seulement la puissance de son 1m91 mais aussi toute son expérience des grands tournois internationaux, lui qui a notamment pris part à la Coupe du Monde 2010, au Tournoi Olympique de Londres 2012 et à deux Coupes des Confédérations (2009 et 2017).